Purification d'un animal

Par Aurélien, le 2023-12-13T20:39:56.028Z


L'araignée entretient le tissage de sa toile comme nous devons entretenir nos liens énergétiques.

Parce que les animaux sont à considérer des personnes, les travaux énergétiques et les dégagements multidimensionnels se pratiquent aussi sur eux.


Le vivant dans son ensemble peut être frappé de miasmes ou d’énergies négatives. Les animaux adoptés par les humains absorbent comme des éponges les maux de leurs gardiens humains, jusqu’à se sacrifier pour eux dans certains cas. Si nous utilisons le terme « gardiens » envers eux, c’est bien parce que nous avons un devoir de protection à leur offrir. L’impact d’énergies négatives est sur eux bien plus grand et dangereux. Lorsque vous allez mal ; dites-vous bien que vos animaux vont encore plus mal. Cependant, ils vous soutiennent stoïques et impassibles. C’est pourquoi nous devons redoubler de vigilance les concernant et veiller sur eux.

Bien sûr, nous ne faisons pas forcément le lien entre la « maladie » de l’un des humains de notre foyer, et la maladie qui se déclare des mois plus tard chez notre animal. Pourtant, d’expérience, j’ai pu ressentir un lien de causalité à maintes reprises. Un mal à un degré moindre peut également ressortir sous la forme d’une pathologie bien plus grave chez notre compagnon animal, voir se déclarer expéditive. C’est pourquoi, lorsque nous sautons le pas de l’adoption animale, il faut être plutôt bien dans son corps et son esprit pour ne pas « abîmer » cet animal. Utiliser un animal comme « soutien » émotionnel, c’est ordonner son sacrifice quelque part, et cela n’est ni juste ni bon. Ils ne sont pas des objets dont on dispose, mais plutôt nos « enfants » et dont nous avons la responsabilité. Cela est le privilège d’une confiance immense.

Un dégagement sur un chien, un chat ou un cheval fonctionne de la même manière que sur un humain. Tout dégagement est suivi d’un travail de réparation des corps subtils, d’harmonisation, de rééquilibrage des chakras et d’ancrage.

Un cochon d’Inde, par exemple, est bien sûr capable de détecter les phénomènes subtils, les énergies, les miasmes, les défunts et d’en être affecté lorsqu’un phénomène se présente à lui et devient envahissant. D’expérience, cela ne fait aucun doute. Alors, aidons-les à « purifier » leurs énergies et renforcer éventuellement leur résistance face aux aléas dont nos vies sont naturellement pavées ! Cela relève d’une question d’hygiène, sur laquelle nous devrions nous astreindre, afin d’obtenir un meilleur bien-être.

Un animal ayant vécu un parcours de vie difficile et « traumatisant » peut avoir des difficultés à gérer certaines émotions, telles que celles de l’abandon, de la séparation, du rejet et d’autres encore. Lorsqu’un animal est fugueur ou mordeur, lorsqu’il souffre de troubles du comportement, cela peut faire penser à des cicatrices affectives non guéries. Je pratique l’enlèvement de ces blocages émotionnels, peu importe l’animal, chiens, chats, oiseaux, rongeurs, etc.



Programmer

Vous êtes entre de bonnes mains

Tous les travaux sont suivis.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus. Accepter